logo

Histoire de la CRR

1993-1994 - 1995-1999 - 2000-2004 - 2005-2007

1995

Cependant, malgré l'enthousiasme et la bonne volonté de certains membres de l'association, septembre 1995 annonça le début de moments bien difficiles pour l 'association. Tout d'abord, 3 des 4 membres fondateurs de l'association quittèrent la faculté, 2 pour continuer leurs études en dehors du département, et le dernier afin d'entrer dans la vie active, ce qui le rendait beaucoup moins actif au sein de la CRR. Cela marqua le début de nos difficultés. Les partenariats avec la Protection Civile et l'Ordre de Malte cessèrent et les activités de l'association tournèrent au ralenti.

1996

L'année 1996 ne fut pas vraiment meilleure. Sans la réelle volonté de certains membres qui refusèrent de laisser tomber, la belle aventure aurait pu s'arrêter là. Ce " noyau dur " décida de tenter le tout pour le tout et il lancèrent une grande campagne de recrutement au sein de la faculté. Cela se révéla payant car de nouveaux membres rejoignirent la CRR et permirent de donner un second souffle à l'association.

1997

Septembre 1997, un nouveau bureau est désormais constitué, avec en son sein des personnes motivés pour aller de l'avant. On continua la campagne de recrutement et l'on chercha à créer de nouveaux partenariats avec des associations de secourisme afin de remettre en place les formations d'AFPS.

1998

La Croix Blanche fut notre nouveau partenaire et l'on monta entre avril et juin 1998 plusieurs sessions d'AFPS. Cependant, des petits problèmes relationnels avec la Croix Blanche (en particulier en ce qui concernait les tarifs pratiqués qui n'étaient à l'époque pas négociables) nous força à chercher une autre association dont les tarifs seraient plus bas afin de permettre à un plus grand nombre d'étudiants d'être formés. Nous avons alors pris contact avec la Fédération Nationale de Sauvetage et de Secourisme (FFSS) qui nous a proposé de faire des formations sur le campus à un prix beaucoup plus attractif pour les étudiants (300 francs au lieu de 400). Nous avons donc décidé de travailler avec la FFSS (septembre 1998). 12 membres de la CRR décidèrent de passer le diplôme d'état du CFAPSE (Certificat de Formation Aux Activités de Premiers Secours en Equipe.

1999

Janvier 1999, les 12 candidats furent reçus au CFAPSE ce qui marqua un nouveau tournant pour l'association. Les membres de la CRR titulaires du CFAPSE rejoignirent également la FFSS (association habilitée à pratiquer les premiers secours sur la voie publique). Les postes de secours sur la fac pouvaient désormais être beaucoup plus structurés avec la possibilité d'utiliser, en cas de besoin, beaucoup plus de matériels de premiers secours. On décida aussi à cette occasion de débloquer un budget pour se confectionner une véritable tenue afin d'être parfaitement identifiable lors des manifestations où nous étions en poste. Les revenus de la CRR étant modestes, on décida lors d'une assemblée générale de débloquer des fonds pour ce projet sur plusieurs années. Pour commencer, nous avons acheté des polos blancs sur lesquelles on fit sérigraphier sur le devant, au niveau du cœur, notre logo et dans le dos, en gros " secouriste " avec une croix évidée en dessous. L'uniforme CRR était né… Certains membres de l'association étaient si motivés qu'un petit groupe décida d'aller encore plus loin et ils envisagèrent de passer le monitorat de premiers secours (Brevet National de Moniteur de Premiers Secours). Avec le concours une nouvelle fois de la FFSS, 5 membres de la CRR tentèrent l'aventure. Ce fut, malgré la difficulté de la formation, une franche réussite et les 5 candidats furent reçus au B.N.M.P.S. Ces nouveaux moniteurs, sous le couvert de la FFSS, pouvaient désormais faire des formations d'AFPS sur la fac.
Lors de l'assemblée générale de juin 1999, on mit en avant l'excellent bilan de l'année universitaire passée (l'association comptait désormais plus d'une trentaine de membres actifs, plus d'une centaine d'étudiants furent formés à l'AFPS, le nombre de postes de secours sur la fac avait énormément augmenté et 12 membres de l'association étaient désormais titulaires du CFAPSE et 5 du BNMPS.). Octobre 1999, suite à des problèmes relationnels entre les membres du bureau (et en particulier les moniteurs de premiers secours) et le président de la FFSS, il fut décidé de mettre un terme au partenariat entre nos deux associations. La CRR n'étant pas habilitée à utiliser du matériel de secourisme ou à faire des formations de premiers secours, les membres du bureau décidèrent de s'associer à une autre association de secourisme national afin de pouvoir reprendre ses activités. En novembre, après concertation, on décida de rentrer en contact avec la Protection Civile de l'Essonne (ADPC91).
On reçut de leur part un accueil très chaleureux et ils acceptèrent que notre groupe rejoigne leur association. Les moniteurs de la CRR pouvaient désormais reprendre leurs activités de formation sur la fac sous le couvert de la Protection Civile. De même, nous pouvions continuer nos postes de secours puisque les membres de la CRR avaient décidé d'adhérer également à l'ADPC91. En ce qui concerne notre uniforme, on cousit sur une des manches un écusson portant l'insigne de la Protection Civile (un disque bleu marine dans lequel se tient un triangle orange qui lui-même contient une croix blanche). Il fut décidé également de s'occuper de trouver un pantalon et un blouson pour parfaire notre uniforme. Après quelques mois de recherches, on trouva au surplus de l'armée des vestes bleu marine (anciennes vestes de gendarmerie) ainsi que des treillis bleu marine également. Des bandes de " scotch lite " réfléchissantes grises furent cousues sur les manches ainsi qu'une bande avec la mention " secouriste " (en lettres réfléchissantes grises également) cousue dans le dos. Une assemblée générale valida ce choix.